39e FESTIVAL DU PREMIER
FILM FRANCOPHONE
DE LA CIOTAT
BERCEAU DU CINEMA

1er – 5 juin 2022

CINEMA EDEN-THEATRE 

Un festival de premiers films
francophones dans le plus ancien cinéma du monde face à la plus belle baie du monde au cœur de La Ciotat, ville « Berceau du cinéma »

PALMARES DU FESTIVAL

PRIX DU JURY
Meilleur court-métrage
:
Sandrine Stoïanov et Jean-Charles Finck
pour LE MONDE EN SOI
Meilleur comédien
François Créton pour LES HEROIQUES de Maxime Roy
Meilleure comédienne :
Maya Venderbeque pour UN MONDE de Laura Wandel
Meilleur scénario : Mathieu Gérault pour SENTINELLE SUD
Lumière d’Or Berceau du cinéma 
Noémie Merlant pour MI IUBITA MON AMOUR

PRIX DU PUBLIC
Meilleur court-métrage : 
Amélie Bonnin pour PARTIR UN JOUR
Meilleur court-métrage tourné en Région Sud : 
Rémi Sogadji pour AU-DELA DES MURS
Meilleur long-métrage : Laura Wandel pour UN MONDE

Remerciements

Merci à Olivier Pélisson, journaliste et critique de cinéma, membre du jury Caméra d’Or – Cannes 2022.

La Ciotat Berceau du Cinéma remercie Arlette Salvo Maire de La Ciotat, Jean-Louis Tixier Adjoint au Maire délégué au cinéma, Nathalie Lainé Adjointe au Maire déléguée à la culture, les services culture et communication de la ville de La Ciotat, le conseil départemental des Bouches-duRhône, Michel Cornille et l’équipe des salariés et des bénévoles du cinéma Eden-Théâtre. La Ciotat Berceau du Cinéma remercie les entreprises qui soutiennent le Festival, tout spécialement Colombi-Sports, Systemis et 2Cos, et toutes les entreprises de La Ciotat et des environs présentes dans ce programme. Merci pour leur mise à disposition de produits à Croisette Fleurs, Monceau Fleurs, Haribo France, Morgan Fabre Chocolatier et Glacier, Les Caves de la Poste Bandol, ainsi qu’à CEALAC, GL events et La Jardinerie du Moulin pour la décoration de la cour.

Le Trophée Lumière d’Or Berceau du Cinéma est une création originale de l’artiste Isabelle de Montvalon.

Merci à Olivier Pélisson, journaliste et critique de cinéma, membre du jury Caméra d’Or – Cannes 2022. Merci à Patrice Terraz, photographe indépendant et aux photographes de l’association Ombre des Lumières.