Les invités du festival

Baya Kasmi

Baya Kasmi

Baya Kasmi

Baya Kasmi a grandi au Mirail à Toulouse. Scénariste pour des séries télé, elle se fait connaitre en 2010 avec Le Nom des Gens, film qu’elle co-écrit avec Michel Leclerc et pour lequel ils reçoivent de nombreuses récompenses dont le César du Meilleur Scénario.

En 2011, Baya Kasmi réalise le court-métrage: J’aurai pu être une pute, puis elle co-scénarise: Hippocrate, film réalisé par Thomas Lilti sorti en 2014. Son 1er long métrage: Je suis à vous tout de suite, marque le retour de sa collaboration avec Michel Leclerc, le scénario étant écrit à quatre mains.  En 2015, elle a co-signé le scénario de: La vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc, ou de Médecin de Campagne, de Thomas Lilti.

Actuellement, Baya Kasmi est en écriture, avec Magaly Richard-Serrano, de son deuxième long métrage en tant que réalisatrice et elle poursuit des co-scénarisations, notamment avec Michel Leclerc et Sébastien Lifshitz.

Baya Kasmi sera au festival pour présenter Je suis à vous tout de suite, en compagnie de Michel Leclerc et de comédiens du film le mardi 24 mai en soirée d’ouverture.

Baya Kasmi sera accompagnée de Michel Leclerc.

 

Michel Leclerc

Michel Leclerc

Michel Leclerc

Michel Leclerc débute comme monteur puis réalisateur pour: Télé Bocal, une télévision libre et engagée politiquement. En 2002, il commence à se faire connaître dans le milieu du cinéma grâce à son film Le poteau rose, un court-métrage primé à Cannes. Quatre ans plus tard, il passe au long métrage avec J’invente rien, une comédie portée par Kad Mérad et Elsa Zylberstein.

Après avoir scénarisé plusieurs épisodes de la série télévisée Age sensible, il se fait véritablement connaitre en 2010 avec son second long métrage, la comédie politique Le nom des gens, qui remporte le César du Meilleur scénario original et Sara Forestier obtient le César de la meilleure actrice.

En 2012, Michel Leclerc reste dans le même registre avec Télé Gaucho, il s’inspire de son expérience à Télé Bocal et Félix Moati est nommé aux César pour son rôle. En 2014, il écrit avec Cathy Verney la septième saison de Fais pas ci, fais pas ça, et il réalise deux épisodes. En 2015, il réalise La vie très privée de Monsieur Sim pour lequel Jean-Pierre Bacri est nommé aux César.

Michel Leclerc est aussi le co-scénariste du premier long-métrage de Baya Kasmi: Je suis à vous tout de suite. Il est également auteur-compositeur-interprète d’une centaine de chansons, dont une pour Jane Birkin. Il est membre du groupe Minaro, et du duo qu’il forme avec Baya Kasmi.

Le 24 mai à 19h, pour la soirée d’ouverture du festival, Baya Kasmi et Michel Leclerc seront entourés de Agnès Jaoui.

agnes jaoui photoshop

 


Gilles Bannier

Gilles Bannier, le réalisateur

 

Gilles Bannier

Après quelques séries jeunesse et la réalisation de documentaires pour Arte, Gilles Bannier s’est fait connaître à travers des séries emblématiques du nouveau souffle de la fiction en France : Engrenages et Reporters pour Canal Plus, Les Beaux Mecs pour France 2 et Paris pour Arte.

En janvier 2016, il sort son premier long-métrage: Arrêtez moi-là avec Reda Kateb, Léa Drucker et Gilles Cohen. Dans le même temps, il a entamé une carrière au Royaume-Uni avec Tunnel 2 et In the Dark.

Gilles Cohen

Gilles Cohen, l’acteur

L’acteur Gilles Cohen est attendu au festival. Homme de théâtre autant que de cinéma, Gilles Cohen a débuté sur grand écran en 1985. Il a enchainé les tournages, les mises en scènes et les pièces de théâtre.

En 2013, il était à l’affiche de: la religieuse de Guillaume Nicloux, de Brèves de comptoir, de Jean-Michel Ribes, de: 20 ans d’écart de David Moreau. En 2014 il tournait dans: Trois souvenirs de ma jeunesse, de Arnaud Desplechin, Méa Culpa, de Fred Cavayé, la dernière leçon de Pascal Pouzadoux…:

En 2016, il était au théâtre dans: Revenez demain, de Blandine Costaz. Il joue dans: Arrêtez-moi là, de Gilles Bannier et il termine le tournage de la saison 2 du: Bureau des légendes, série de Canal+.

Ils seront au festival le 25 mai.


Marylin Lima

Marilyn Lima

 

Marilyn Lima

À 20 ans, Marilyn Lima fait ses premiers pas au cinéma dans le film: Bang Gang de Eva Husson. La jeune comédienne campe le rôle de George, lycéenne un peu perdue qui se met à nue, autant physiquement que dans les dialogues, et nous hypnotise avec sa voix grave et ses cheveux blonds dorés.

Marilyn Lima sera mercredi 25 Mai au festival.

 


 

Nicolas Pariser

Nicolas Pariser

Nicolas Pariser

Nicolas Pariser est né à Paris en 1974. Après des études de droit, de philosophie, d’histoire de l’art et de cinéma, il est, au début des années 2000, critique de cinéma pour le magazine Sofa puis travaille quatre ans auprès de Pierre Rissient.

En 2008, il réalise son premier court métrage: Le jour où Ségolène a gagné, qui raconte la journée d’une militante socialiste le jour de l’élection de Nicolas Sarkozy. L’année suivante, il réalise le moyen métrage politique La République, qui obtient le prix Jean-Vigo 2010.

Trois ans plus tard, son court métrage: Agit Pop, comédie burlesque sur les dernières heures d’un mensuel culturel, est sélectionné à la Semaine de la critique 2013. Le Grand Jeu, son premier long métrage, a été sélectionné au Festival de Locarno en 2015 dans la section « Cineasti del presente » et a obtenu le prix Louis-Delluc du premier film 2015.

Nicolas Pariser sera au festival de mercredi 25 Mai.


photo clément COGITORE

Clément Cogitore

 

Clément Cogitore

Après des études à l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et au Studio national des arts contemporains – Le Fesnoy, Clément Cogitore développe un travail à mi-chemin entre cinéma et art contemporain. Il mêle films, vidéos, installations et photographies. Ses courts métrages ont été récompensés à plusieurs reprises. Ses œuvres ont été projetés et exposés dans de nombreux musées et centre d’arts (Palais de Tokyo, Centre Georges Pompidou,  Berlin,  Boston, MoMA New-York…). Clément Cogitore a été nommé pour l’année 2012 pensionnaire de l’Académie de France à Rome-Villa Médicis. En 2015 son premier long métrage Ni le ciel, Ni la terre, a été récompensé par le Prix de la Fondation Gan au Festival de Cannes à la  Semaine de la critique.

photo marc robert

Marc Robert, acteur

C’est Marc Robert qui présentera le film jeudi 26 mai.

 

Marc Robert

Acteur très présent au cinéma depuis le début des années 2000, il a joué un Poilu dans Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet. Il a tourné avec Cheyenne Carron, Matthieu Kassovitz, Laurent Tuel, Pierre Jolivet… En 2015, Marc Robert reçoit le Prix du jury -Meilleur rôle masculin- du Festival Jean Carmet pour Ni le ciel, ni la terre.

 


 

Vania Leturcq

Vania Leturcq

Vania Leturcq

Née en 1983 à Namur, en Belgique, Vania Leturcq a suivi une licence en réalisation cinéma à l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D) de 2001 à 2004. A sa sortie de l’école, elle a travaillé comme assistante sur divers courts et longs-métrages belges et français.

Elle a ensuite réalisé deux documentaires Eautre en 2004 – Prix du Meilleur Documentaire au Festival Media 10-10 – et Deuilleuses en 2007 ainsi que trois courts métrages de fiction: L. en 2006, L’été en 2009 et: La maison en 2011 qui ont tous trois remporté plusieurs prix et mentions en festivals.

Son premier long-métrage: « L’Année Prochaine » est sorti en France en juin 2015. Celui-ci a remporté le Zénith d’argent au Festival des Films du Monde de Montréal et le prix du jury au Atlanta Film Festival.

Vania Leturcq rendra visite au festival le 26 Mai.

 

Constance Rousseau

photo Constance Rousseau

Constance Rousseau

Constance Rousseau accompagnera Vania Leturcq pour présenter: L’année prochaine.

Depuis 2009, Constance Rousseau a tourné dans plusieurs courts-métrages et sous la direction de Christian de Chalonge et de Josée Dayan pour la télévision.

Elle débutait au cinéma en 2007 dans Tout est pardonné, le premier long-métrage de Mia Hansen-Love. Elle a 15 ans. Le film obtenait le Prix Premier rendez-vous au festival de Cabourg.

En 2010, elle était dans Simon Killer, de l’américain Antonio Campos. Le film était dans la sélection officielle du festival de Sundance en 2012. L’année suivante, elle tournait avec Guillaume Brac dans Un monde sans femmes. Tout récemment l’actrice était dans La femme de la plaque argentique, du réalisateur japonais Kiyoshi Kurosawa et dans L’année prochaine, de Vania Leturcq où elle tient le très beau rôle de Clotilde, jeune étudiante en philosophie, la meneuse du duo face à Jenna Thiam.

Constance Rousseau sera au festival le 26 Mai.


 

Julien Rappeneau

Julien Rappeneau

Julien Rappeneau

D’abord journaliste, Julien Rappeneau a commencé à travailler avec son père Jean-Paul Rappeneau sur: Bon Voyage  à la fin des années 90, il a co-écrit le film avec lui. « L’envie de raconter des histoires et d’écrire des films m’a rattrapé. Je me suis lancé dans le cinéma grâce à mon père qui m’avait dit de ne pas en faire ! », déclare ce dernier.

Julien Rappeneau a travaillé sur les scénarios de: Mais qui a tué Pamela Rose? d’Eric Lartigau, de Largo Winch de Jérôme Salle, 36 quai des orfèvres d’Olivier Marchal, Faubourg 36 de Christophe Barratier, Cloclo de Florent Siri, BIS de Dominique Farrugia , Belle famille de Jean-Paul Rappeneau, Au nom de ma fille de Vincent Garenq…. Il découvre Rosalie Blum, la bande-dessinée de Camille Jourdy au moment de la parution du troisième volume en 2009. Il est immédiatement touché par ces personnages, complexes et attachants, séduit aussi par l’univers délicat comme par le principe narratif.

Il y a trois ans, quand il a eu envie de passer de l’écriture de scénarios à la mise en scène, il a relu la trilogie d’une traite. La transposition de cette histoire lui est alors apparue comme une évidence. Rosalie Blum est le tout premier film de Julien Rappeneau.

Il le présentera vendredi 27 Mai à La Ciotat.

 


Laurent Larivière

Laurent Larivière

 

Laurent Larivière

Réalisateur et scénariste, Laurent Larivière a réalisé six courts-métrages, dont: J’ai pris la foudre, Les larmes et Tous les adultes ne sont pas méchants. Sélectionnés et primés en festivals: Belfort, Pantin, Villeurbanne, FID Marseille, Hors Piste Beaubourg, Rotterdam…, ses films ont été diffusés sur France Télévision et TV5 Monde. Lauréat de la Villa Médicis Hors-Les-Murs, il crée également des images pour le théâtre et la danse.

Son premier long-métrage, écrit avec François Decodts, produit par Dominique Besnehard, Michel Felier et Hubert Toint a été présenté en 2015 en Sélection Officielle du Festival de Cannes dans la section: Un certain regard.

Laurent Larivière sera au festival le vendredi 27 Mai.

Jean-Hugues Anglade sera vendredi au festival aux côtés du réalisateur Laurent Larivière pour parler de son rôle dans: Je suis un soldat.

 

Jean-Hugues Anglade

photo jean hugues anglade

Jean-Hugues Anglade

Jean-Hugues Anglade s’est formé au conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris où il a suivi les cours d’Antoine Vitez. Très vite, Patrice Chéreau le révèle dans: l’homme blessé, puis il est Charles IX dans: La reine Margot.

Il chausse des rollers dans: Subway, deuxième long métrage de Luc Besson. Il devient star avec: 37°2 le matin, adaptation du livre de Philippe Djian par Jean-Jacques Beineix. Un rôle pour lequel il est nominé au César du meilleur acteur.

Il retrouve plus tard Luc Besson dans: Nikita. Jean-Hugues Anglade a tourné avec Alain Corneau, Marie Trintignant. Il a joué sous la direction de Claude Sautet dans: Nelly et Monsieur Arnaud, le dernier film du cinéaste. Il a tourné avec Benoit Jacquot, Dominique Farrugia, Laurent Herbiet, Josée Dahan, Valeria Bruni-Tedeschi…

Incarnation du commissaire Adamsberg de Fred Vargas pour la télévision, il est depuis 2009 au petit écran dans: Braquo, la série policière d’Olivier Marchal. En 2015, il a un rôle magnifique dans: Je suis un soldat, de Laurent Larivière.

 


 

 Rachel Lang

Rachel Lang

Rachel Lang

Rachel Lang est née à Strasbourg en 1984. Après deux années de philosophie menées en parallèle avec le Conservatoire d’art dramatique de Strasbourg, elle entre à l’IAD, en Belgique.

Pour Toi Je Ferai Bataille, multi-primé en festivals notamment Léopard d’argent au festival international du film de Locarno en 2010 est son film de fin d’étude. Il débute un cycle sur le thème du passage de l’adolescence à l’âge adulte.

Les Navets Blancs empêchent de Dormir, son deuxième court métrage réalisé en 2011 a reçu le Prix Ingmar Bergman à Uppsala et le Swann d’Or du festival de Cabourg. Produit par Chevaldeuxtrois en France et Tarantula en Belgique.

Baden Baden est le premier long-métrage de Rachel Lang, qui marque la fin de cette trilogie.

Rachel Lang sera à La Ciotat le vendredi 27 Mai.


 

Emma Luchini

Emma Luchini

Emma Luchini

En 2011, Emma Luchini était au festival du Berceau du Cinéma pour présenter son premier long-métrage Sweet Valentine avec Vincent Elbaz, Vanessa David et Louise Bourgoin.

Elle revient à La Ciotat pour présenter son second long-métrage Un début prometteur.

Emma Luchini a fait des études d’arts plastiques et a travaillé comme graphiste. Elle réalise en 1999 un premier court-métrage en vidéo Tout le monde s’appelle Victor, ce qui la confirme dans sa réelle vocation. Elle devient assistante mise en scène avant de réaliser le court-métrage Sur ses deux oreilles, primé notamment en 2008 au festival de Clermont-Ferrand et en 2009 aux Premiers Plans d’Angers. En 2011, elle interprète son propre rôle dans la comédie de Frédéric Beigbeder: L’amour dure trois ans.

En 2014, Emma Luchini collabore avec son compagnon, l’écrivain Nicolas Rey dans un nouveau court-métrage: La Femme de Rio, un film remarqué qui vaut au duo de remporter le César du meilleur court-métrage en 2015.

La même année, dans son deuxième long-métrage Un début prometteur, elle met en scène son père Fabrice Luchini, aux côtés de Manu Payet, Zacharie Chasseriaud et Veerle Baetens.

Son film est une adaptation du roman de Nicolas Rey. Il raconte l’histoire de Martin, trentenaire qui vient de sortir de cure pour sevrage d’alcoolisme et qui retourne vivre chez son père. Il y retrouve son jeune frère qui lui fera rencontrer une mystérieuse jeune femme.

Emma Luchini sera au festival le samedi 28 mai.


 

Farid Bentoumi

farid bentoumi N et B

Farid Bentoumi

Le réalisateur est né en France en 1976. Acteur, il joue Beckett, Brecht, Racine…Talent Cannes Adami 2003, il tourne ensuite dans de nombreux courts métrages et séries télévisées. Grand Prix du jury au festival des Scénaristes en 2005, il se lance dans l’écriture. Après El Migri, documentaire sur sa famille franco-algérienne, il réalise Un autre jour sur Terre. Son court métrage : Brûleurs est sélectionné dans plus de soixante festivals et diffusé sur Canal Plus. Il aime donner dans ses films un nouveau regard sur l’émigration.

Un métier Bien, est son troisième court métrage de fiction. Il le présentera au public le vendredi 27 mai.

Mais en 2016, Farid Bentoumi sort également son premier long-métrage Good Luck Algéria. Il dirige dans les rôles principaux Sami Bouajila, Franck Gastambide, Chiara Mastroianni, Hélène Vincent dans une formidable comédie sociale inspirée d’une histoire vraie. Ce film donne au réalisateur l’occasion de traiter, avec humanisme mais sans se prendre au sérieux, des thèmes plutôt graves : la vie des couples mixtes, le retour aux racines, le courage et le dépassement de soi, les difficultés économiques d’une entreprise, la corruption en Algérie, le patriotisme, la solidarité…

Farid Bentoumi présentera son film en soirée de clôture du festival le samedi 28 mai.